Acheter dans le neuf 

 

Optimisation des espaces, économies d’énergie, durabilité de votre logement, envie de vivre au goût du jour ou de personnaliser votre bien immobilier… Les bénéfices à acheter dans le neuf sont nombreux.

S’ajoutent à cela des avantages fiscaux (frais de notaires réduits, réduction d’impôts, valorisation de votre patrimoine…) et des dispositifs de financement (prêt à taux zéro, prêts accession sociale…) qui sauront vous convaincre de franchir le pas !

Mais la démarche n’est pas évidente… Depuis l’élaboration de votre projet jusqu’à la livraison de votre nouveau logement, Safilaf vous aide à vous poser les bonnes questions et sécurise chaque étape de votre projet tout en restant à l’écoute de vos besoins.

Acheter pour habiter 

 

Nouvelle situation professionnelle, arrivée d’un enfant, changement de vie à la retraite… A tout âge, nos besoins d’espace et de confort évoluent. En devenant propriétaire de votre résidence principale, vous faites le choix d’améliorer votre qualité de vie tout en valorisant votre patrimoine.

A vous d’exprimer vos attentes ! Safilaf se charge d’y répondre par une vaste sélection de logements de conception contemporaine et astucieuse, et toujours situés dans les secteurs les plus attractifs.

Votre parcours acquéreur

 

Vous envisagez d’acquérir un logement neuf ? Safilaf vous accompagne depuis la réservation et jusqu’à la remise des clés de votre appartement.

Le PTZ, un prêt à 0 % pour devenir propriétaire ! 

 

Vous n’avez jamais été propriétaire ? Ou vous ne l’êtes plus depuis plus de deux ans ? Pour l’achat de votre résidence principale neuve, vous pouvez prétendre au Prêt à Taux Zéro, en complément d’autres prêts. Son montant est calculé selon vos revenus, la composition de votre famille et la zone d’implantation de votre futur logement, dans une limite de 40 % du prix d’achat de votre logement.

Autre avantage du dispositif : sa grande souplesse ! Aidé par l’Etat, le PTZ bénéficie d’un différé de remboursement allant de 5 à 15 ans, le temps de solder vos autres crédits. Et en cas de rentrée d’argent, il peut également être remboursé par anticipation sans frais ni pénalités.

Des garanties et des assurances pour sécuriser votre achat 

 

Que vous soyez propriétaire occupant ou non, vous devez souscrire une assurance responsabilité civile pour votre protéger des risques liés à votre habitation.

Pour autant, cinq dispositifs légaux vous sont proposés pour sécuriser votre acquisition immobilière depuis la construction de votre logement jusqu’à dix ans après sa livraison :

- Avant la livraison : la garantie financière d’achèvement certifie que la construction sera menée à bien par le promoteur immobilier. Un garant extérieur (organisme bancaire ou d’assurances) est désigné pour prendre le relais en cas de défaillance.

- A la remise des clés : la garantie des vices apparents couvre tous les défauts constatés à la livraison de votre logement. Vous disposez d’un mois pour signaler tout défaut ou désagrément.

- Pendant 1 an : la garantie de parfait achèvement vous protège contre les défauts ou malfaçons constatés dans votre logement. L’entreprise responsable prend à sa charge leur réparation.

- Pendant 2 ans : la garantie biennale impose à l’entreprise qui a réalisé les travaux de réparer ou remplacer les éléments d’équipements défectueux (dissociables du bâti : portes, fenêtres, volets, canalisations, radiateurs…). 

- Pendant 10 ans : souscrite par le promoteur, la garantie dommages-ouvrage couvre tous les dommages causés par des travaux qui rendent l’immeuble impropre à son habitation ou compromettent sa solidité (élévation des murs, travaux de charpente, toiture, soubassements, terrassement…).

Des frais de notaire (FNR) réduits

 

Saviez-vous que pour tout achat immobilier dans le neuf, les frais versés au notaire s’élèvent à 2 à 3 % de la valeur de votre achat, contre 8 % dans l’ancien ?

Correspondant plus justement à des “frais d’acquisition”, 80 % de cette somme sont reversés par le notaire à l’Etat sous forme de taxes et impôts. Les 20 % restants couvrent la rémunération du notaire (réglementée selon le prix d’achat), celle des différents intervenants (géomètre, experts…), et l’achat par le notaire de documents (publication de vente, documents d’urbanisme), que vous lui remboursez lors de la signature de l’acte de vente.

La VEFA, qu’est-ce que c’est ?

 

La Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA) est le type de contrat qui encadre l’achat d’un bien immobilier sur plan. Réglementé par la loi L 261-1 du Code de la construction et l’habitation, dans le but de protéger les futurs acquéreurs, ce dispositif couvre les modalités de financement de la construction, proportionnellement au prix du bien, au fil de l’avancement des travaux :

- 5 % à la signature du contrat de réservation

- 20 % à la signature de l’acte authentique

- 10 % à l’achèvement des fondations

- 35 % à la mise hors d’eau/hors d’air (lorsque le bâtiment est couvert, donc étanche à l’eau et à l’air)

- 25 % à l’achèvement des travaux

- 5 % lors de la remise des clés

Tout au long de votre projet, votre interlocuteur Safilaf vous guidera dans la mise en œuvre du processus d’acquisition et la planification de vos échéances.

Découvrez nos programmes immobiliers


Vous souhaitez acquérir un appartement neuf ? Avec plus de 500 logements livrés par an, Safilaf vous offre un large choix.

Acheter pour investir 

 

Vous souhaitez augmenter vos revenus, réduire vos impôts, protéger votre famille ou préparer votre retraite ? Avez-vous pensé à investir dans un bien immobilier neuf ? Des dispositifs financiers et fiscaux existent pour vous inciter dans cette voie.

Safilaf s’est donné pour priorités d’implanter ses programmes dans des quartiers à fort potentiel et de s’entourer des meilleurs partenaires financiers et opérationnels, pour que votre investissement se transforme en une réussite durable.

Votre parcours acquéreur

 

Vous envisagez d’acquérir un logement neuf ? Safilaf vous accompagne depuis la réservation et jusqu’à la remise des clés de votre appartement.

La loi Pinel, un dispositif incitatif !

 

Acheter dans le neuf en diminuant vos impôts, c’est ce que permet le dispositif Pinel. Le principe ? Vous réalisez un investissement locatif et vous bénéficiez de 12, 18 ou 21 % de réduction d’impôts, selon la période de mise en location de votre bien (6, 9 ou 12 ans). Autre avantage : vous pouvez louer votre bien à un membre de votre famille, ascendant ou descendant direct !

Attention, votre bien neuf ou en construction doit être situé en zone éligible au dispositif, dans un bâtiment d’habitation collectif, et il doit répondre aux critères de performance énergétique RT2012. Son prix d’achat doit être inférieur à 5 500 €/m² dans la limite de 300 000 € par an.

Des garanties et des assurances pour sécuriser votre achat 

 

Que vous soyez propriétaire occupant ou non, vous devez souscrire une assurance responsabilité civile pour votre protéger des risques liés à votre habitation.

Pour autant, cinq dispositifs légaux vous sont proposés pour sécuriser votre acquisition immobilière depuis la construction de votre logement jusqu’à dix ans après sa livraison :

- Avant la livraison : la garantie financière d’achèvement certifie que la construction sera menée à bien par le promoteur immobilier. Un garant extérieur (organisme bancaire ou d’assurances) est désigné pour prendre le relais en cas de défaillance.

- A la remise des clés : la garantie des vices apparents couvre tous les défauts constatés à la livraison de votre logement. Vous disposez d’un mois pour signaler tout défaut ou désagrément.

- Pendant 1 an : la garantie de parfait achèvement vous protège contre les défauts ou malfaçons constatés dans votre logement. L’entreprise responsable prend à sa charge leur réparation.

- Pendant 2 ans : la garantie biennale impose à l’entreprise qui a réalisé les travaux de réparer ou remplacer les éléments d’équipements défectueux (dissociables du bâti : portes, fenêtres, volets, canalisations, radiateurs…). 

- Pendant 10 ans : souscrite par le promoteur, la garantie dommages-ouvrage couvre tous les dommages causés par des travaux qui rendent l’immeuble impropre à son habitation ou compromettent sa solidité (élévation des murs, travaux de charpente, toiture, soubassements, terrassement…).

Des frais de notaire (FNR) réduits

 

Saviez-vous que pour tout achat immobilier dans le neuf, les frais versés au notaire s’élèvent à 2 à 3 % de la valeur de votre achat, contre 8 % dans l’ancien ?

Correspondant plus justement à des “frais d’acquisition”, 80 % de cette somme sont reversés par le notaire à l’Etat sous forme de taxes et impôts. Les 20 % restants couvrent la rémunération du notaire (réglementée selon le prix d’achat), celle des différents intervenants (géomètre, experts…), et l’achat par le notaire de documents (publication de vente, documents d’urbanisme), que vous lui remboursez lors de la signature de l’acte de vente.

La VEFA, qu’est-ce que c’est ?

 

La Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA) est le type de contrat qui encadre l’achat d’un bien immobilier sur plan. Réglementé par la loi L 261-1 du Code de la construction et l’habitation, dans le but de protéger les futurs acquéreurs, ce dispositif couvre les modalités de financement de la construction, proportionnellement au prix du bien, au fil de l’avancement des travaux :

- 5 % à la signature du contrat de réservation

- 20 % à la signature de l’acte authentique

- 10 % à l’achèvement des fondations

- 35 % à la mise hors d’eau/hors d’air (lorsque le bâtiment est couvert, donc étanche à l’eau et à l’air)

- 25 % à l’achèvement des travaux

- 5 % lors de la remise des clés

Tout au long de votre projet, votre interlocuteur Safilaf vous guidera dans la mise en œuvre du processus d’acquisition et la planification de vos échéances.

Découvrez nos programmes immobiliers

Vous souhaitez acquérir un appartement neuf ? Avec plus de 500 logements livrés par an, Safilaf vous offre un large choix.

En savoir plus


Pour vous accompagner dans votre projet, Safilaf vous partage des documents d’information.